Notre vision

  • Ubérisation, précarisation, substitution à l’humain… la transformation digitale des organisations est aujourd’hui vue comme une menace pour la place des individus dans le monde du travail en émergence et porteuse d’une perte de sens et d’impuissance, à commencer par ceux qui sont au cœur des opérations et de la production. Cependant, cette transformation profonde des organisations est aussi devenue nécessaire pour des entreprises exposées à une véritable guerre des talents, qui doivent évoluer et s’adapter en permanence à un marché de plus en en plus concurrentiel et ouvert.
  • Concilier optimisation de la masse salariale et fiabilité des opérations, performance RH et qualité de vie au travail, réduction des coûts et satisfaction des collaborateurs, tels sont les défis quotidiens que les grandes entreprises doivent relever grâce à des solutions concrètes et vertueuses. C’est en réponse à ces défis qu’Alexandre, Benoît, Ivan et Quentin ont décidé de créer Andjaro il y a près de 3 ans.
  • Il nous a fallu itérer, pivoter, puis continuer à innover pour servir au mieux nos clients et réaliser notre objectif : optimiser la gestion des effectifs des grands groupes tout en réconciliant flexibilité et qualité de vie au travail pour permettre à chaque collaborateur de s’accomplir professionnellement.
  • Grâce à notre positionnement unique et concret sur le marché, nous avons déjà généré plus de 120 000 mouvements de personnel et 10 millions d’euros d’économies chez nos clients en 2017. Notre ascension, nous la menons en équipe, avec toutes les personnes qui contribuent à cette formidable aventure au quotidien.
L'équipe Andjaro en 2018

Expansion

  • OuiTeam commence à se faire connaître auprès des professionnels RH. ISS, Dalkia, Schiever, Matsuri et bien d’autres lancent la solution dans leurs équipes.
  • L’entreprise lève alors 5 millions d’euros auprès de SAP et Balderton, et devient Andjaro.
  • Elle profite de cette opportunité pour investir dans sa technologie : le produit permet maintenant aux collaborateurs en temps-partiel, en CDD et en intercontrat de recevoir des offres de mission en interne.
  • L’occasion également pour Andjaro de partir au Royaume-Uni pour continuer sa belle histoire.

Validation

  • La jeune pousse cherche alors à valider son modèle sur d’autres activités. Après Sodexo, ENGIE, et Crèche Attitude teste et déploie le service.
  • L’expansion rapide de la solution chez ses clients confirme les premières hypothèses : la problématique du staffing opérationnel est présente dans tous les secteurs, et l’offre répond à un fort besoin.

Alexandre, Benoit, Ivan et Quentin en 2017
L'équipe OuiTeam en 2016

Pivot

  • L’expertise acquise dans l’intérim permet aux quatre fondateurs de comprendre les enjeux de ces grands groupes. Pas besoin de plus d’intérimaires, ils veulent au contraire capitaliser sur leurs effectifs en CDI : du personnel fiable, formé et qui adhère aux valeurs de leur employeur.
  • En juin, OuiTeam pivote : l’entreprise change d’activité et crée ce qu’elle appelle alors une « plateforme de détachement ». Elior, Groupe Flo et AccorHotels sont alors les premiers testeurs.
  • Cette année riche en rebondissements se conclue en décembre par une levée de fonds d’un million d’euros auprès de Kima Ventures et de business angels.

Genèse

  • Fondée par Alexandre, Benoit, Ivan et Quentin, Andjaro s’appelle alors OuiTeam et démarre le 3 août 2015. Leur objectif : digitaliser l’intérim dans l’hôtellerie-restauration, le rendre plus accessible et plus fiable !
  • Un premier virage vers des clients Grands Comptes en octobre leur permet de mieux comprendre les problématiques des géants du secteur.

Benoit en 2015